* F.A.C.E.S

Julien Travaillé définit cette proposition comme une expérience de la représentation. Moi c’est le rapport sensoriel et émotionnel à une matière inerte qui m’a interpellé. En effet, ce cube noir (Véronique) est au premier abord une sculpture, mais il s’anime au contact de la présence humaine, aussi bien physiquement que musicalement; les réactions face à cette intervention sont pour le moins surprenantes!

Who could imagine people hugging a big black cube?

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :